Courses d'obstacles

Course d'obstaclesLes courses d'obstacles, haies et steeple, pour les meilleurs sauteurs, courues par des pur-sang destinés dans le principe au plat, ont d'autant moins d'intérêt direct pour l'élevage de la race pure que les hongres figurent en nombre parmi eux. Elles n'en sont pas moins spectaculaires et parfois plus richement dotées que certaines classiques du plat.

Les possibilités d'option ou de reconversion qu'elles offrent sont donc finalement fort intéressantes.

L'entraînement à l'obstacle débute comme pour le plat; il se poursuit par l'apprentissage du saut : passage au pas, au trot de troncs d'arbres, puis de petites haies verticales de l'ordre de 0,40 m. Les plus rapides « dans les intervalles » sont dirigés vers les haies, les meilleurs sauteurs vers le steeple, où la variété et l'importance des obstacles imposent monte et abord appropriés, afin de les « négocier » au mieux.

Dans les courses de haies (distance minimale de 2 500 m comportant au moins 8 haies), plus basses et uniformes, le saut s'effectue en pleine vitesse, « dans le train ».

Dans toutes les courses de steeple, l'endurance et la puissance sont indispensables. Elles se déroulent en effet sur 3 000 m au minimum et 8 obstacles, dont la moitié, au moins, sont différents les uns des autres.